Pour les 10 ans de Quartier Gallet

dimanche 4 février 2007
par  Willem Kuypers
popularité : 22%

VIVRE DEMAIN

Quartier Gallet a dix ans .nous le fêterons le dimanche 5 mai , remerciant le Tout Autre de ses révélations d’une évidence vivante ; jour pour jour, exactement dix ans après la signature de l’appartenance du site dans une clairière d’Ardenne par La Communion de LaViale .

Dix ans mouvementés . La chrétienté a basculé prétendent certains prophètes ; d’autres écrivent " La fin de la chrétienté , une chance pour l’Eglise" . Vladimir Zielinsky, prêtre orthodoxe , écrit :" Le Christianisme ne fait que commencer ". Il commente :
" le Christianisme a pris un nouvel essor même si la société se laïcise " .

Au-delà de tout commentaire, de toute sociologie, étude, et de tout colloque sur le "problème" , un mot que beaucoup vénèrent car il leur permettent de ne pas s’y impliquer , nous voulons toucher, palper et aimer la vie ou plutôt les vivants . Le" demain " vit debout , non pas à nos portes mais au coeur du Royaume, celui de Jésus . C’est lui qui nous dit : " le Royaume est au dedans de vous " .Aujourd’hui , et donc demain , s’allume non pas une nouvelle Eglise mais un nouveau visage de la même Eglise .

D’où viennent-ils ces nouveaux venus au sein de notre Eglise ? Ils semblent venir comme les mages de la nativité de Jésus, comme les trois anges du Chêne de Mambré près d’Abraham et de Sara ( Andrei Roublev nous les a peints) ; comme les envoyés de Dieu dans le tombeau au matin de la Résurrection ; comme les marchands de poisson, premiers martyrs ; comme les missionnaires du XIXème siècle et comme tant d’autres . Ils viennent d’ailleurs , c’est-à-dire que tout à coup , non pas une autre dimension mais la vraie la seule l’unique dimension celle de la vie de Dieu en eux et en nous . Tout à coup , ils prient et leur prière n’est plus mendicité mais avant tout louange . Qui leur a dit de prier ainsi ? Je n’en sais rien , " dans leur corps ou en dehors de leur coeur " , je ne sais - comme dit l’apôtre Paul - mais tout ce que je sais c’est qu’ils existent et qu’ils vivent déjà en nous, en toi .

Des milliers de témoins à travers les siècles et en toute forme religieuse, semblent venir subrepticement de Dieu . Avons-nous peur d’eux ? Cherchons-nous encore une fois une explication rationnelle ou scientifique ; nous nous bloquons . Il vivent une autre relation et témoignent d’une appartenance à Jésus le Christ . Où ont-ils reçus cette joie et cette paix de chanter Dieu sans fanatisme mais dans une paix suprème, toujours accompagnée d’un intérêt primordial envers les petits , les pauvres, les rejetés, les blessés de notre culture occidentale : les dépressifs, les drogués, les vieillards abandonnés de toutes nos couches sociales, les cancèreux et tant d’autres ?

L’Eglise de demain "est" aujourd’hui ; louons le Seigneur . Alexandre Men, prêtre orthodoxe prophète sous Gorbachev écrivait avant d’être assassiné dans les rue de Moscou : " " Le christianisme ne fait que commencer ". Nous sortons d’un regard trop superficiel , nous entrons dans la vie même du Christ .

Quelle joie , elle surpasse toute promesse venue de l’homme . Elle est vérité et vie .

Le carême est notre entrée en Résurrection.

Pierre